Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Légendes urbaines et mythes surnaturels

Légendes urbaines, surnaturel, endroits hantés , mythes du monde entier à faire froid dans le dos

Le visage de Mars

Publié le 22 Octobre 2014 par joedalton

Le visage de Mars

Le 25 juillet 1976, l'orbiteur Viking 1 est en repérage photo autour de la planète Mars afin de préparer atterrissage prochain de l'atterrisseur Viking 2.

Parmi les clichés, Tobias Owen, membre de l'équipe chargé du traitement des images, découvre une photo extraordinaire : sur le cliché 35 A 72, d'une résolution de 47 mètres/pixel, on aperçoit un "visage".

Très rapidement, le 31 juillet 1976, les scientifiques tiennent une conférence de presse pour, d'une part, présenter la phot, et d'autre part, couper court à la polémique : oui, un visage apparait bien sur l'une des photos, mais non, ce n'est pas une construction extraterrestre, juste l'effet du soleil sur une formation rocheuse qui donne l'illusion d'un visage. Malheureusement pour eux, la déclaration du docteur Gerald Soffen va semer le doute dans les esprits lorsqu'il explique qu'un deuxième cliché prit quelques heures après le premier prouve qu'il ne s'agit que d'un effet de lumière. Problème : ce cliché n'existe pas !

Le véritable mythe du Mars), est le résultat du travail des deux hommes sur le visage de Mars mais également sur l'ensemble du site de Cydonia.

On distingue alors, près du visage, d'autres structures étonnantes difficilement assimilables à des formations rocheuses naturelles.

La NASA va jeter le discrédit sur ces allégations pensant alors mettre fin à la polémique. Erreur, les opposants crient au complot, la NASA cache des informations sur Mars. Et malheureusement pour la NASA, le sort s'acharne contre elle...

En 1992, on envoie une nouvelle sonde vers Mars, celle-ci bien plus puissante et dotée d'instruments scientifiques de pointe. Le 21 août 1993, la sonde Mars Observer disparait sans laisser de traces à quelques heures de se placer en orbite de la planète rouge. La rumeur enfle : Mars Observer n'a pas été victime d'un accident, elle a été détruite parce qu'elle avait "observée" quelque chose qu'elle ne devait pas !...

La démonstration que vous allez suivre aujourd'hui est réalisé par le professeur David Percy, chercheur et directeur européen des opérations pour la mission Mars.

Il s'agit d'une conférence enregistrée en septembre 1996 à l'université de Bradfor, en Angleterre. Il détaille point par point les surprenantes coïncidences qui existent entre le site martien de Cydonia Mensae et les sites de Glastonbury, d'Avebury et de Stonehenge en Angleterre.

Les faits sont troublants, je vous laisse en juger.

Le visage de Mars
Commenter cet article