Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Légendes urbaines et mythes surnaturels

Légendes urbaines, surnaturel, endroits hantés , mythes du monde entier à faire froid dans le dos

Les trains fantôme

Publié le 26 Mars 2015 par joedalton

Les trains fantôme

Le train mortuaire d’Abraham Lincoln

Suite à la grande émotion populaire suscitée par l’assassinat du président Abraham Lincoln en 1865, sa dépouille mortelle fut transportée jusqu’à sa sépulture, située dans l’Illinois, à bord d’un train spécial drapé de noir qui fit un très long détour pour qu’un grand nombre de personnes, massées sur son passage, puissent lui rendre un dernier hommage. Depuis lors, la légende court qu’on peut parfois le voir passer, surtout la nuit ; il ne s’arrête pas dans les gares qu’il traverse, mais les horloges stoppent à sa venue. Une description en a été publiée dans le journal Albany Time :
« Il passe sans un bruit. S’il y a un clair de Lune, des nuages viennent couvrir la lune pendant que le train fantôme suit sa route. Après le passage de la locomotive, le train funèbre défile lui-même, avec drapeaux et banderoles. La voie semble couverte d’un tapis noir et le cercueil est visible au centre de la voiture, tandis que tout autour de lui, dans les airs et dans le train derrière se trouvent un grand nombre des hommes en bleu, certains avec des cercueils sur le dos, d’autres s’appuyant dessus. »

Le train de nuit Edimbourg Dundee

Dans la nuit du 28 décembre 1879, eut lieu la catastrophe ferroviaire du pont sur le Tay. Au cours d’un terrible tempête, le train de nuit reliant Edimbourg àDundee dérailla en passant sur le très long pont surplombant le fleuve Tay en Écosse, entrainant la chute de 13 travées. Il n’y eut aucun survivant parmi les 75 passagers. Peu de temps après le drame, on prétendit que de nombreux fantômes hantaient les alentours. Le pont fut reconstruit en 1887 et le trafic ferroviaire fut rétabli mais, un 28 décembre quelques années plus tard, on observa le passage à vive allure d’un train non programmé qui disparut une fois arrivé au milieu du pont.

Commenter cet article