Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Légendes urbaines et mythes surnaturels

Légendes urbaines, surnaturel, endroits hantés , mythes du monde entier à faire froid dans le dos

Pattes de lapin

Publié le 12 Décembre 2015 par joedalton

Pattes de lapin

C’est très connu la patte de lapin est un porte-bonheur. Il faut savoir que la gauche porte plus chance que l’autre.

il est dit parfois que pour cela fonctionne vraiment il faut que la patte soit celle d’un lapin (ou lièvr) tué avec les conditions réunies suivantes : un vendredi Saint ou un vendredi 13, de nuit, par une personne atteinte de strabisme, à l’aide d’une balle d’argent comme un loup-garou … Et il y aurait d’autres conditions qui se sont perdues dans les méandres des mémoires anciennes.

Les comédien s’en servaient comme brosse à cheveux, toujours dans cette recherche de chance.

Très souvent considéré comme un talisman, la patte de lapin servait aussi la médecine. Elle était prescrite à porter sur le bras gauche pour les adultes afin de résoudre les problèmes dentaires (pour les enfants il fallait mettre autour de leur cou une patte de taupe).

Bien sûr comme l’a si bien dit Louis Aragon : « La patte de lapin, ça porte bonheur, mais pas au lapin. »

SUR LES BATEAUX … ET AU THEÂTRE

Cette croyance remonte au temps de la Marine à Voile. Le lapin, rongeur de cordages, fait partie de la superstition des marins, et par extension du monde du théâtre qui employait des anciens marins dans les cintres. Ils le désignent par des périphrases comme « l’animal aux longues oreilles », « le cousin du lièvre« ou par le mot « pollop » sous peine de porter malheur. Ne prononcez jamais le mont « lapin » à bord d’une embarcation comme le mot « corde » . Croyance sans doute due au fait que les animaux autrefois étaient embarqués vivant pour la provende fraîche et que les lapins rongeaient tout :cages, chanvre des cordages, bois du flanc des navires créant ainsi des voies d’eau d’où la crainte et l’effroi que les lapins inspiraient.

EN CHINE

La croyance veut qu’une femme enceinte ne mange pas de chair de lapin afin que son enfant ne naisse pas avec un bec-de-lièvre. On dit aussi qu’élever des lapins attire les serpents.

AUX ETATS-UNIS

La superstition autour du lapin est née avec la culture des Noirs du sud. La patte de lapin aurait été utilisée dans le hoodoo (tradition locale inspirée du vaudou). Elle servait – au même titre que les ossements humains dans cette croyance et était plus efficace si le lapin était attrapé dans un cimetière.

A noté que l’essort du blues dans les années 1920 a permis de popularisé le hoodoo et avec lui : la patte de lapin. Cela eu comme conséquence un profit où les résidu d’abattage se transformèrent en porte-clefs porte-bonheur.

EN TURQUIE

Les lapins là-bas lisent la bonne aventure – tout comme les gitanes. On découvre souvent en se baladant en Turquie des lapins hissés sur des tréteaux à côté de rouleaux en papier de couleur rangés dans un panier. Contre une pièce de monnaie le propriétaire de l’animal le laissera choisir pour vous le papier où se trouvera inscrit la phrase qui vous est destinée.

Commenter cet article